Véranda Magazine

Véranda maisons anciennes : quelles particularités ?

Quand on possède une maison ancienne, penser lui ajouter une véranda pour profiter d’une pièce en plus est une excellente idée. Rien de mieux qu’une véranda pour une maison ancienne pour profiter du charme d’un logement ancien dans le confort d’une pièce nouvellement construite. Pour être en phase avec la bâtisse, il est important de prendre certaines précautions afin de ne surtout pas commettre d’erreurs importantes. L’architecture de cette nouvelle pièce de vie doit donc être parfaitement compatible à celle du logement afin d’éviter de rompre avec son charme. Selon les besoins, vous aurez ainsi diverses options intéressantes qui pourront vous permettre de la construire.

Les règles à respecter

Comme la plupart des extensions d’une habitation, il existe des lois à respecter, la construction d’une véranda de maison ancienne est par conséquent soumise à une règlementation précise. Vous avez donc obligation de la respecter de manière scrupuleuse sous peine de sanction allant de l’arrêt des travaux à la destruction de la construction.

Pour la construction de votre véranda pour maison ancienne, vous devez faire une simple déclaration à la mairie pour une surface de moins de 20 m2 et 40 m2 pour les zones couvertes par le plan local d’urbanisme (PLU). Pour les surfaces supérieures à 20 m2 et 40 m2 en zone PLU, vous allez devoir obtenir un permis de construire avant de commencer les travaux. Lors que la surface à construire dépasse les 150 m2, en plus du permis de construire, vous avez obligation de faire appel à un architecte.

Il est donc important de réaliser une étude préalable de votre véranda de maison ancienne afin de pouvoir mener les démarches légales nécessaires pour être en règle. La construction d’une extension est une activité complexe qui nécessite l’étude de plusieurs facteurs importants (taille, style, matériaux, etc.) pour votre véranda.

Véranda maison ancienne

Les éléments à prendre en compte pour une véranda maison ancienne

Le tout premier élément qui motive la volonté de construire une véranda, c’est la plupart du temps l’usage que vous comptez faire. Cette pièce de vie peut avoir de très belle utilisation, lieu de repos, bureau privé ou encore jardin d’hiver et c’est ce qui guidera d’ailleurs vos autres choix.

Les travaux à réaliser sont également un des facteurs importants que vous ne pouvez pas ignorer quand vous voulez construire une véranda pour une maison ancienne. En effet, une étude minutieuse de l’espace est indispensable pour réussir à réaliser une véranda parfaitement compatible à votre logement ancien.

La taille de l’extension est également un élément important que vous devez prendre en compte dans votre projet. L’espace disponible pour l’extension peut vous obliger ou alors limiter vos choix à des styles de vérandas plutôt que d’autres, la taille influence également le budget de votre projet d’extension.

Le budget est sans nul doute un élément indispensable pour la réussite de votre construction, elle aussi dépend d’un certain nombre de choses. Le style choisi influence de manière indélébile le budget, car ce style lui-même dépendra fortement des matériaux utilisés et des travaux à entreprendre.

Le choix du type de véranda de maison ancienne

L’avantage avec un tel projet c’est que vous n’avez pas beaucoup d’options disponibles compte tenu du caractère ancien de l’habitation. Cependant, le choix du type de véranda pour maison ancienne que vous devez construire reste un sujet très important que vous ne devez surtout pas négliger.

Il faut dire que ce choix doit bien entendu tenir compte de certains éléments mentionnés plus haut, en effet, l’option que vous allez choisir devra répondre à diverses problématiques importantes. L’utilité de votre projet, l’usage que vous devez faire et le but de votre extension sont des facteurs indispensables pour faire un choix adéquat.

L’architecture de votre maison joue également un rôle important dans ce choix puisqu’elle permet de visualiser le style de véranda qui sera la plus adaptée à vos besoins ainsi qu’à la maison. Vous allez ainsi devoir faire une étude méthodique des différents types d’aménagement à faire pour avoir l’extension souhaiter. Vous allez également choisir les matériaux adaptés et compatibles à l’architecture de logement pour avoir une habitation harmonieuse, conviviale et surtout très chaleureuse.

Les différents types de vérandas pour maison ancienne

Il existe différents types de vérandas pour maison ancienne que vous pouvez choisir pour un logement, il s’agit en fait de deux options qui selon certains facteurs peuvent convenir à ce type de bâtisse. Il s’agit en réalité de choix qui sont radicalement opposés, mais chacun à son niveau jouit un niveau de confort de très bonne.

Vous avez en premier lieu une véranda traditionnelle, avec son style classique, elle bénéficie du fait qu’elle s’intègre naturellement à la demeure. Elle offre la possibilité d’être construite avec de nombreux matériaux qui seront parfaitement compatibles avec le style ancien de la maison sans pour autant faire tache.

Vous avez aussi la possibilité de parier sur le contraste des styles afin d’apporter une subtile touche de modernité à votre logement ancien. Avec un tel style, vous pourrez apporter de la fraicheur à votre demeure tout en mettant en valeur cette espace avec une extension moderne.

Les matériaux à privilégier pour une véranda pour maison ancienne

Les belles vérandas anciennes sont dans la plupart des cas réalisées avec des matériaux comme l’acier ou le fer forgé. L’ancien est réputé pour sa solidité et son endurance ce qui met en scène l’utilisation de matériaux couteux, sans compter qu’ils demandent une meilleure expertise de la part de l’artisan.

Une véranda pour maison ancienne peut néanmoins être construite avec des matériaux presque aussi robustes et résistants, mais qui ont l’avantage de ne surtout pas couter cher. Le bois est un très bon matériau de substitution et qui en plus a l’avantage d’être un excellent isolant naturel. Il permet ainsi à l’habitation de garder le cachet de l’ancien tout épousant parfaitement le profil de celle-ci.

Vous pouvez également utiliser un matériau qui joue parfaitement la transition entre l’ancien et le moderne, il s’agit de l’aluminium. Plus facile à travailler que le fer forgé et même l’acier, il reste néanmoins assez résistant et est même un bien meilleur isolant. Léger et peu couteux, il saura apporter une touche de modernité à votre habitation sans pour autant dénaturer le charme de l’ancien.

Retour en haut